Élections européennes 2024 – Résultats en France et en Côte-d’Or

Voici les résultats en France et en Côte-d’Or des élections européennes 2024.

Ce dimanche 9 juin 2024, les Français ont voté pour choisir leurs représentants au Parlement européen.

La liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella a terminé en tête au niveau national avec 31,37 %, et en Côte-d’Or avec 33,39 %.

Le Président de la République a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale. Les élections législatives auront lieu le 30 juin et le 7 juillet.

Les résultats en France

  • Rassemblement National : 31,37 %
  • Renaissance : 14,60 %
  • Parti socialiste – Place publique : 13,83 %
  • La France Insoumise : 9,89 %
  • Les Républicains : 7,25 %
  • Les Écologistes : 5,50 %
  • Reconquête : 5,47 %

Le taux de participation définitif en France est de 51,49 %, contre 50,12 % en 2019.

Les résultats en Côte-d’Or

  • Rassemblement National : 33,39 %
  • Renaissance : 14,84 %
  • Parti socialiste – Place publique : 13,21 %
  • Les Républicains : 7,83 %
  • La France Insoumise : 7,73 %
  • Reconquête : 5,47 %
  • Les Écologistes : 5,11 %

Le taux de participation définitif en Cote-d’Or est de 57,26 %, contre 54,11 % en 2019.

Les résultats à Dijon

  • Rassemblement National : 21,19 %
  • Parti socialiste – Place publique : 17,80 %
  • Renaissance : 15,85 %
  • La France Insoumise : 13,11 %
  • Les Écologistes : 7,78 %
  • Les Républicains : 7,64 %
  • Reconquête : 5,23 %

Le taux de participation définitif à Dijon est de  54,74 %, contre 52,96 % en 2019.

Réactions des élus locaux

François Sauvadet, président du département de la Côte-d’Or :

« À la place qui est la mienne, j’ai pris acte du vote des Côte-d’Oriens et des Français, qui ont placé le Rassemblement national largement en tête des élections européennes, avec près de 40% des voix.

Le Président de la République a pris la décision de dissoudre l’Assemblée nationale. Fidèle à mes valeurs, je ferai tout pour que le Rassemblement national n’ait pas la majorité à l’Assemblée nationale car cela conduirait notre pays dans une impasse.

J’appelle chacun à l’esprit de responsabilité pour qu’enfin on réponde aux préoccupations concrètes des Français et des Côte-d’Oriens.

J’ai une conviction profonde, c’est que rien ne se construira de durable sans l’implication des élus locaux, qui agissent au quotidien au service de nos compatriotes ».

François Rebsamen, maire de Dijon et président de Dijon Métropole :

« Au soir des élections européennes dont l’enjeu était sans aucun doute le plus important depuis la création de l’Union, le Président de la République a pris une décision forte et inédite dans l’histoire politique de notre République.

En annonçant la dissolution de l’Assemblée nationale, il prend acte des résultats qui placent aujourd’hui le Rassemblement national en tête des suffrages exprimés, et du risque d’impuissance politique à laquelle notre pays est confronté. Le populisme est une grave menace pour l’Europe et pour la France. En réponse au mécontentement qui s’est exprimé dans les urnes, l’extrême droite n’apporte aucune solution. La radicalité de La France insoumise non plus.

A Dijon, ville profondément européenne, le résultat du Rassemblement national, bien que trop élevé, reste contenu avec un score inférieur de 11 points à la moyenne nationale. Les formations politiques progressistes et pro-européennes sont largement en tête.

Dans la perspective des élections législatives des 30 juin et 7 juillet dont le Président a annoncé la tenue, j’appelle tous les démocrates progressistes et européens à s’unir pour réveiller l’espoir d’une société juste et fraternelle et faire barrage à l’extrême droite ».

Rédigé le 09/06/2024 par Pierre Bruynooghe